28 janvier 2007

Title and Registration

Debout face au chevalet, il n’est pas trop tard. J’ai toujours pris le zébré, c’est mon préféré. Les assiettes colorées, tissus et fruits orangés, projecteurs rouges, scène inhabituelle. Page blanche, je dépose de la peinture. Rouge, jaune et bleu. Pendant quelques heures, coups de pinceaux à répétition. Déceler les ombres, déposer la lumière par touches, ici et non là. Recréer couleurs et formes, volumes. Donner vie à. Ses courbes, sa féminité n’ont pas été altérées. Seulement, au fond de son étui, son bois aux reflets acajous... [Lire la suite]
Posté par Palhas à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2006

Trouble

Je dis souvent putain. Je fume un peu trop. Mais je n'aime pas le café. Alors on me compare à un garçon, parfois. Même si j'sens le bonbon. Enfin ça, c'est ce qu'on me dit. Et que j'ressemble à une poupée, aussi.  J'aime bien marcher pieds nus. J'ai presque toujours des chaussures au pieds. Il n'y a pas d'erreurs. J'écris sur les vitres quand il y a de la buée. J'prends souvent le train, c'est un peu ma troisième maison. Je suis partie vivre loin de chez moi. J'ai un peu tout quitté. Quand j'avais 5 ans, j'étais persuadée que le... [Lire la suite]
Posté par Palhas à 00:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 août 2006

Electron cloud

En plein après-midi, elle se coupe du monde extérieur l'espace de quelques heures. Dehors, le ciel est gris. Il pleut. C'est une pluie fine et lancinante, la pluie qu'elle aime. Elle enfile un imperméable , et bien qu'à peine vêtue, elle pose un pied dans l'herbe. Il pleut de plus en plus fort, elle court. Et s'asseoit; se balance au rythme de l'orage, tout doucement.Des perles de pluie s'échouent sur la toile, sur son visage.Le tonerre gronde. C'est un orage sans éclat et sans éclairs. Là, tout de suite, il n'y a... [Lire la suite]
Posté par Palhas à 19:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2006

Tested and true

Elle a son cœur qui bat à 100 à l’heure, et qui résonne jusqu’au plus profond de son corps.   Elle veut oublier, elle veut créer. Parfois, elle voudrait effacer, alors elle tente, ça n’a jamais marché, mais ça ne l’empêche jamais de recommencer. Elle raye avec violence, elle veut gommer les cicatrices, elles n’auront jamais existé. Sauf dans ses cauchemars, ceux qui hantent toutes ces nuits, toutes ses nuits. Il suffit qu’elle détourne la tête, qu’elle regarde attentivement le mur, et la déchéance du passé lui revient, comme un... [Lire la suite]
Posté par Palhas à 22:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]